Frouflax.

IMG_5275

Bonjour la France.

 

Ici, on s’évite ; suite et fuite en avant sans faim.

Le chien se mort la queue. Le poisson pourrit par la tête ; Faudrait peut être la couper.

J’en mange chaque vendredi mais j’ n’ai pas trouvé de jour à ferrer pour la Saint guillotine dans l’éphéméride.

 

De paresses en brimades. Mystères et balles de Gomcon/

De caresses en sida. étoffe florentine ou contrefaçon chinoise

De canifs en fines lames. / comportements héroïques sans heurts et sans accroches

L’écorché kiffe et c’est carrément un handicap international.

 

Où suis-je ?:

Dans un            régime ouvert aux mis à mort qui triment.

un        Pays offert aux mecs en Ford qui trichent

Des villes austères aux hedj en short qui prient.

 

Bonjour la France.

Tes saisons vacillent et tanguent.

 

Ou suis-je ?

en terre d’inconnus.

Dans quel Etat j’erre ?

Celui d’un Mammouth dont le dégraissage se fera(it) sans décret, et où rapiner va de concert avec devoir.

 

Où suis-je ?

là où les râleurs se fâchent pour sourire.

Et où il était une foule qui n’amasse plus de pierres.

 

Gentil quota, tu perds ton sang-froid.

Bonjour La France,

je crois que je t’aime.

Et c’est pas moi qui t’ai suicidé mon amour.

Douce France, dont le plancher  flanche,

Soyons honnêtes,

Autant se tirer,

Autant tromper sa meuf rue de la fidélité.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s