DEUS SEX MACHINA

valeria-lukyanova-on-her-tumblr-page

Et Photoshop créa la femme : Plastique de rêve, fausse car rêvée, fantasmée, puis créée.

Les pro des macbookpro illustrent à tort ou à raison et retouchent les intouchables.Les sirènes sont désormais accouchées sur papier glacé et perpétuent la caste des fausses choses.

Bienvenue chez les filles de peu version plus : uniques, artificielles, version bêta; elles  altèrent nos sens de l’orient-érection et transforment la vue.

Les  chanoines  à palettes graphiques vous les rendent virtuelles et inatteignables, car inexistantes. Ces voleuses de santé visuelle touchent à tous les sens, et immortalisent  l’odeur de ce foutu papier glacé. Çà sublime la trique et rend le regard hagard.

L’homme se paume  au milieu de ces créatures divines.

Dame de cuir à vous l’honneur.

On a pris le pli d’actualiser la page « représentation de la femme» sans prendre en compte nos 5 000 dernières années de civilisation. Ctrl+Alt+suppr et plus personne ne détient de vérité. La Bible n’est plus qu’une option téléchargeable.

On ravale sa salive tandis qu’Adam s’est fait volé la pomme par Apple ;

Et Photoshop recrée(a) la femme ; DEUS SEX MACHINA.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s